Moi, ma place et mes limites

Publié le par Mylène Grenier

Lors de la rencontre Mampreneurs de Lyon, le 9 avril 2015, Anabela Elias, coach spécialisée en communication relationnelle a proposé un atelier sur le thème "moi et ma place". Par une série de petits exercices, elle nous a amenées à réfléchir et à échanger sur nos valeurs ou le sens que nous donnons aux mots "limite", "confiance en soi", "ancrage", etc.

Pour ma part, la limite a d'abord été synonyme de frein c'est-à-dire ce qui nous empêche d'avancer. J'en avais donc une vision plutôt négative. Puis, au fil de la discussion, j'ai intégré la possibilité qu'une limite pouvait être un élément sécurisant. Des Mam' ont évoqué les limites à ne pas franchir pour leur bien-être ou leur intégrité ; limite déontologie ou celles en lien avec la résistance physique par exemple.

Après quelques jours de réflexion (eh oui, Anabela, je continue à cogiter !), je maintiens mon idée, mais de manière bien plus nuancée. Si je considère toujours les limites comme des freins, j'imagine qu'il s'agit de ceux positionnés sur le guidon de mon vélo. Ainsi, je reste libre de les actionner pour me protéger ou au contraire de les relâcher pour tenter de nouvelles expériences. L'essentiel, me semble-t-il, c'est de les identifier pour ne pas les ignorer. 

Nous devons poursuivre ce travail lors d'une prochaine rencontre et d'ici là, nous intéresser à nos désirs, nos projets, nos pensées et nos émotions. Une activité simple que vous pourriez faire. Qu'en pensez-vous ?

Mam'café - avril 2015

Mam'café - avril 2015

Commenter cet article

Elias Anabela 14/04/2015 19:05

Merci Mylène pour ce partage ! et bravo pour ta réflexion et évolution :-)

Mylène Grenier 14/04/2015 19:28

Tu sais ce que l'on dit : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !