Blog et écriture formative : Micheline

Publié le par Mylène Grenier

Un texte à compléter

Voici le premier jet de Micheline qui a eu du mal à compléter sa deuxième partie. Quelles seraient vos idées pour l'aider ?

De nos jours dans un monde professionnel toujours plus exigeant, la maîtrise du français est particulièrement importante. C’est un enjeu pour le salarié comme pour l’employeur car elle permet de multiplier les chances de réussite. Je vous propose de commencer par évoquer le français lorsqu’il est maîtrisé avant d'aborder les répercussions possibles quand il ne l’est pas.

L’acquisition du français permet d’accéder à tous les domaines du savoir. Maîtriser l'écrit grâce aux outils de la langue (orthographe, grammaire, etc.) facilite l'expression. Etre capable de rédiger de manière claire, concise et sans faute, un courrier ou un message est une compétence que l'on utilise tant en milieu professionnel que personnel. De plus, tout comme l’écrit, l’expression orale requiert de posséder les bonnes méthodes d’apprentissage du français. La richesse du vocabulaire ainsi qu’une bonne élocution permettent de travailler avec professionnalisme. La capacité d’échanger avec n’importe quel interlocuteur, de transmettre des informations importantes sans difficulté ou de renseigner un usager témoignent de compétences en communication qui intéressent bon nombre d'employeurs.

En revanche, une mauvaise maîtrise du français est un frein pour ceux dont l’apprentissage n’en a pas permis l’assimilation. Ces lacunes engendrent un manque de confiance en soi et des difficultés dans l’entreprise.

Heureusement, que l’on maîtrise ou non le français, tout un chacun peut bénéficier de formations personnalisées permettant de combler ses lacunes, d’obtenir des compétences nouvelles ou de préparer des concours. Ainsi le salarié peut de projeter et se fixer des objectifs professionnels.

Ce texte répond à l'un des sujets de l'expérience "blog et écriture formative".

Les sujets

Un avis à donner

L’un des films que j’affectionne particulièrement s’intitule « Sur la route de Madison » Il s’agit d’un film américain réalisé par Clint Eastwood et sorti en 1995. Ce film romantique à souhait a obtenu plusieurs récompenses dont le César du meilleur film étranger en 1996.

Je vais vous raconter l’histoire dans un premier temps puis vous expliquer les raisons de ce choix.

Au décès de leur mère, Michael Johnson et sa sœur Caroline reviennent dans la maison de leur enfance pour y régler la succession. Dans son testament, leur maman exprime « l’étrange » volonté d’être incinérée. De plus, elle souhaite que ses cendres soient dispersées sur le pont de Roseman.

En prenant connaissance de son journal intime, les deux enfants découvrent avec consternation, les raisons de cette doléance : une liaison secrète, passionnée et éphémère, vécue 30 ans plus tôt avec un homme, un été de l’année 1965.

En effet, Francesca, belle Italienne, déracinée s’était installée avec sa famille dans une ferme dans l’Iowa au beau milieu de nulle part. Cette femme d’un milieu social totalement différent de son époux était une mère et une épouse entièrement dévouée à sa famille. Esseulée, prisonnière de sa solitude elle était cantonnée uniquement aux tâches ménagères…

Un jour, son mari et ses deux enfants s’absentèrent pour participer à un concours dans la foire agricole de l’Illinois, durant quatre jours.

Le lendemain matin, s’arrête devant la ferme une vieille camionnette, celle de Robert Kincaid, un baroudeur et photographe sexagénaire. Celui-ci travaillait pour le National Geographic et était à la recherche du pont couvert de Roseman. Francesca lui propose de l’accompagner.

Ces deux âmes égarées vont être foudroyés par une histoire d’amour intense, aussi brève, éphémère mais surtout d’une grande sincérité.

L’émotion atteindra son paroxysme dans le film à quelques heures de son départ. Robert tentera de convaincre Francesca de le suivre mais elle n’accédera pas à sa demande, l’affection qu’elle porte à ses enfants et la tendresse qu’elle voue à son époux l’emporteront.

J’ai choisi de vous parler de ce film, d’une part, pour la psychologie des deux personnages... J’ai aimé la tendresse et la sensualité de toutes les scènes. La qualité des plans font qu’on oublie la présence de la caméra. La musique doucement nostalgique, la force des dialogues, ainsi que la maitrise artistique du film m’ont totalement séduite.

D’autre part, ces deux grands acteurs, Meryl Streep dans le rôle de la mère de famille tentée par le démon de l’amour est d’une grande justesse. Clint Eastwood, lui, se dévoile comme jamais, dans un personnage auquel il ne nous avait pas habitué. Tous les deux nous emportent dans cette histoire follement romantique.

Si vous ne connaissez pas ce film, je vous encourage fortement à le voir au moins une fois.

Avez-vous vu ce film ? Qu'en pensez-vous ?

Publié dans formation, francais

Commenter cet article