Seul le silence - R.J. Ellory

Publié le par Mylène Grenier

Ce n’est pas le monde, Reilly. Ce sont simplement quelques fous qui utilisent leur pouvoir sur des ignorants.

Ma mère m’expliqua que le meilleur moyen de briser un homme était de lui dire qu’il était inutile.

Les choses ne disparaissent pas si on les ignore ; une leçon d’apprise.

Alors que le passé soit ce qu’il a été,

le présent ce qu’il est,

et l’avenir aussi bon que possible.

Quand tu aimes quelqu’un, tu le prends en entier, avec toutes ses attaches, toutes ses obligations. Tu prends son histoire, son passé et son présent. Tu prends tout, ou rien du tout.

Et les mots ne sont utiles que s’ils disent quelque chose qui vaut la peine d’être entendu.

Il faut une raison à tout, sinon rien n’a de sens.

Nous sommes prompts à donner des conseils aux autres, puis nous échouons à nous les appliquer.

Si l’on vit sa vie en ouvrant son cœur avec intégrité… eh bien, si l’on vit vraiment pour l’instant présent, on n’a jamais le temps de regarder en arrière et d’avoir des regrets.

Mais c'est quoi ce truc ?

#DansMonBouquin

Décevant

Décevant

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article